prev

SOMMAIRE

prev

15 : Ste-Croix

C’était encore au temps des rois mérovingiens,
Ceux que de fainéants on a traités souvent,
Quand les gallos-romains qui devenaient chrétiens
D’églises ont entouré les remparts décadents.

Sur les marais d’Eau-Bourde, des Bénédictins
Trouvèrent une terre, en friche, où s’installer ;
Ces moines qui étaient habiles de leurs mains
Ont cultivé, planté, et puis scié, taillé,

Des pierres apportées de lointaines carrières,
Et ils ont élevé un couvent — disparu,
Mais dont l’église faite en des temps moins austères,
Et souvent rapiécée, dit pourtant ce qui fut.

Sur l’orbe du portail, l’artiste aux mains calleuses
A tracé un curieux chemin de pénitence :
De multiples manants tirent la corde pieuse
À grand ahan, pour se hisser ; Dante, je pense,

Ne fût resté passif en voyant ces efforts,
Lui qui du Purgatoire, après l’Enfer, gravit
Le terrible chemin aux dangereux rebords :
En premier de cordée, il eût été ravi !

img