prev

SOMMAIRE

prev

18  : Goya

Peintre de jolies femmes toutes en langueur
Dames portant chapeaux et robes boursouflées
De beaux messieurs empanachés enrubannés
De tous ces grands seigneurs il fut le serviteur.

Mais en lui un torrent de rage contenue
Lui fit pourtant saigner les horreurs de la guerre
À grand coups de pinceaux découvrant la misère
Couchant les sacrifiés à même toile nue.

Puis l’effroi le gagnant il a choisi le noir
Celui du sang séché pour dessiner des songes
Pour désigner les crimes d’un trait qui les ronge
Comme si leurs auteurs il nous donnait à voir.

Sommeil de la raison, tu as produit des monstres,
Ces oiseaux de la nuit aux griffes acérées,
Toi, Goya, un instant sur ton bras affaissé,
Tes toiles, pour toujours, ces ennemis nous montrent !