prev

SOMMAIRE

prev

23 : Pont de Pierre

À Paris le “Pont Neuf” est bien vieux, et ici,
Notre célèbre “Pont de Pierre”est fait de briques !
Napoléon le dit, et Balguerie le fit,
Par une souscription des vendeurs de barriques.

Ouvrage audacieux reposant sur des pieux
Entassés très profond dans le limon du fleuve
Mais le courant bien vite a emporté l’un d’eux
Et puis d’autres encore, quelle cruelle épreuve !

Au bout de dix années, l’Empereur disparu,
Le Pont souvent repris fut enfin terminé
On y fit grand banquet on dansa dans les rues
Mais pour changer de rive il fallait s’acquitter.

L’ouvrage a vu passer bien de l’eau sous ses arches ;
Et même des avions en morceaux s’y glissèrent.
La troupe l’emprunta, sans cadencer leur marche,
À le faire sauter allemands échouèrent.

L’anguille du tramway s’y faufile aujourd'hui,
Aux bacs du fleuve il fait certes un peu la nique,
Eux qui de leurs fumées au pont font de la suie
Car il est vertueux lui qui est électrique...

Un pont est comme un fil conduisant la mémoire ;
Les souvenirs d’antan, comme les chars de Rome,
Qui laissaient dans la pierre les traces de l’histoire,
Sur ce bicentenaire sont ceux de bien des hommes !