prev

SOMMAIRE

prev

2 : Pey-Berland

Le nom de Pey-Berland pour le moins intrigant
Est celui d’un saint homme qui fut archevêque
En des temps agités par trop de mécréants
Une ville où logeait l’anglaise soldatesque.

Pour marquer les esprits il fit trimer les corps
En faisant élever un clocher mirifique,
Une tour élancée dominant de ses ors
Masures et chantiers, pauvres gens faméliques.

Ce fut longtemps la place où les gueux rassemblés
De jaune revêtus, défiaient la police,
Après avoir marché dans la ville apeurée,
Leur colère arrosée au pied de l'édifice.

Les grands cafés rangeaient leurs tables en vitesse
Quand s’en venaient les sbires des escadrons noirs
Et l’édile n’ayant pas de vraie forteresse
Restait peureusement au fond de ses couloirs.

Mais ces temps ne sont plus, le virus est venu,
Offert par les chinois à un prix alléchant
Et la contestation, soumission devenue,
A fait rentrer les gens pour le confinement.