prev

SOMMAIRE

prev

CHANT 2

Un peu lassé par les vieux oripeaux rimés,
Des textes anciens aux héros métalliques,
Un peu rassasié des exploits mirifiques
Je monte en mon vaisseau de rêve propulsé.

Mais avant de quitter pour très longtemps la terre
J’ai voulu en orbite, profitant du calme,
Regarder d’un peu haut cette vallée de larmes
Et tous ses mouvements, constants et éphémères.

Je vois soudain des feux en survolant Bordeaux
Avec des étincelles de feux d’artifice ;
Et craignant d’être en proie à quelque maléfice
J’ai dû me propulser encore un peu plus haut

Interrogeant la Terre, on me l’a confirmé
Aux Aubiers le quartier pas très loin de chez nous
Ceux qu’on appelle “jeunes” ne sont que voyous
Et pour passer le temps visent les policiers

Dans mon apesanteur, j’ai relu quelques pages.
Les émeutes ne sont certes pas chose rare
Elles ont jalonné tout au long notre histoire,
Et elles ont tourné parfois même au carnage

Et si certaines ont brandi un idéal
Beaucoup ont pris prétexte de la religion
La Saint-Barthélémy en fut l’illustration
La croix levée servant à conjurer le mal

Aujourd’hui le croissant est brandi par le monde
Et les mêmes folies qu’on croyait obsolètes,
Commencent à reprendre du poil de la bête
Celle qu’on qualifiait très justement d’immonde