prev

SOMMAIRE

prev

CHANT 5

Comme aujourd’hui il faisait froid
En mil neuf cent cinquante trois
J’avais seize ans et un Vespa
Et le gel ne m’arrêtait pas !

J’avais bricolé des supports
Sur les côtés du tablier
Je pouvais laisser déraper
Mais sans “aller dans le décor”

Je poursuivais donc l’autobus
Que prenait celle que j’aimais,
Qui sur le givre dessinait
Des traits composant un rébus !

La retrouvant au terminus
Nous faisions alors quelques pas
Elle ne me repoussait pas...
Mais je n’en obtenais pas plus.

C’était l’hiver, en février,
Les jours étaient courts et bien laids
Dans ma mansarde on se gelait
Mais j’écrivais des vers rimés

Que j’arrangeais dans des cahiers
Soigneusement recopiés
Pour lui donner à la sauvette
Tremblant qu’elle ne les rejette...

J’aimais déjà la mécanique
Mon père m’y avait initié,
Il s’était fait un atelier
Dans un réduit monté de briques.

Je l’aidais quand il bricolait
Il m’avait monté un vélo
Fait de pièces qu’il achetait
dans une boutique cyclo

J’avais voulu un “demi-course”
D’un beau vert, et des filets beiges,
Chaque matin, vers le Collège
Avec les copains, quelle course !

Je revenais seul bien souvent,
Et dans la nuit, en pédalant,
Je comptais les pieds de mes vers
Bientôt lus dans tout l’univers.