prev

SOMMAIRE

prev

53 — Immobile équilibre...

Immobile équilibre ténu suspendu
l'instant entre deux temps
Balancier hésitant de l'horloge qui sait
Quand son poids touchant terre la fera se taire

Attente cette porte entr'ouverte battant
Au gré du vent vers le front bas de ce toro
Grattant le sable aride fumant de l'arène
Et l'épée de mes mots dardée droit à son front

Pour le faire plier et dévier le coup :
De lui ou bien de moi qui accrochera-t-on
Derrière les chevaux par les pieds ou les cornes

Dans la clameur solaire qui soudain se tait