journal

prev

SOMMAIRE

prev

Laisse 35

1590                 Or sont li fil Aymon sus el palais plenier.
                        Tant furent nu et povre n'ont fil de drap entier,
                        Ils ont les char plus noires que more de mor[i]er.
                        La duchesse les voit, prist soi a merveiller,
                        Tel poor ot la dame qu'el vout foïr arier,
1595                 Mes el se raseüre ses prist a aresnier :
                        « Barons, qui estes vos, nobile chevalier ?
                        « Bien resenblez hermites ; estes peneancier ?
                        «  Se vos volez de[l] nostre donc vos aiez mestier,
                        « Por Deu vos en dorai certes mult volentier,
1600                 « Que Dex gart mes enfanz de mal et d'encombrier.
                        « Je nes vi, pecheresse, .vij. anz ot en fevrier.
                        — Et coment est ce donc ? dist Guichart au vis fier.
                        — En la moie foi, sire, par mult grant enconbrier.
                        « Jes envoia[i] en France a Paris cortoier,
1605                 « Karles en ot grant joie, tuit furent chevalier.
                        « Li rois out .j. neveu que il out forment chier ;
                        « Quant il vit les vaslez alever et proisier,
                        « Si dota que sor lui vosissent sorhaucier.
                        « O le geu des eschés les cuida engingnier,
1610                 « Mes li vaslet ne[l] porent sof[r]ir ne otrier,
                        « La teste li tolirent enz el palais plenier,
                        « Lors s'enfuirent tuit chascun sor son destrier,
                        « Ovec elx s'en alerent bien .vij.c. chevalier ;
                        « Desor Muese en Ardenne desor .j. pui plenier,
1615                 « Fermerent .j. chastel par desuz .j. rochier.
                        « Karlemaine les fit remuer et chacier,
                        « Aymes les forjura, lor pere droiturier
                        « Que se il les peüst ne tenir ne baillier
                        « Tantost les feïst pendre ou les menbres trenchier. »
1620                 Quant Renaut l'entendi si se vout enbrochier ;
                        La duchesse le vit sel corut aresnier.
                        Toz li san desor li li prent a frenier.

1590                 Les fils Aymon se sont en la salle installés,
                        Misérables et nus, vêtements déchirés,
                        Et plus noire est leur chair que mûre de mûrier.
                        La duchesse les voit, elle en est effrayée !
                        Telle peur elle en a qu'elle veut s'en aller,
1595                 Mais elle se reprend et leur a demandé :
                        « Mais qui êtes-vous donc, messires chevaliers ?
                        « Êtes-vous des ermites, pénitents à pied ?
                        « S'il vous faut quelque chose dont vous manqueriez,
                        « Je vous le donnerai, certes, bien volontiers.
1600                 « Que Dieu, à mes enfants, ceci veuille éviter !
                        « De sept ans ne les ai revus, en février...
                        — Comment ça ? dit Guichard, en faisant l'étonné.
                        — Sur ma foi, sire, c'est un peu compliqué...
                        « A la cour, à Paris, je les ai envoyés ;
1605                 « Charlemagne, content, les a faits chevaliers.
                        « Mais un neveu auquel il était attaché,
                        « Quand il vit mes enfants reçus et appréciés,
                        « Il a craint que par eux il ne soit dépassé,
                        « Et au jeu des échecs voulut les humilier.
1610                 « Mais eux n'ont pas voulu, ne l'ont pas supporté,
                        « Et en la grande salle l'ont décapité...
                        « Alors se sont enfuis, chacun sur son destrier.
                        « Avec eux s'en allèrent sept cents chevaliers,
                        « Vers la Meuse, en Ardenne, à un mont élevé,
1615                 « Leur château ont bâti, par dessus un rocher.
                        « Charlemagne les fit déguerpir et chasser,
                        « Aymes, qui est leur père, il les a reniés,
                        « Et s'il peut les tenir, s'il peut s'en emparer,
                        « Alors les fera pendre ou leurs membres trancher. »
1620                 Quand Renaud l'entendit, il a failli tomber ;
                        La Duchesse le vit, courut l'en empêcher,
                        Son sang ne fait qu'un tour, il se met à trembler.