journal

prev

SOMMAIRE

prev

Laisse 6

                        Seignors ! or escotez, que Dex vos beneïe !
145                  Ce fu a Pentecoste .j. feste joïe,
                        Dux Aymes de Dordone ne s'i oblia mie,
                        Il vint a [la] cort Karles avecques sa maisnie ;
                        Ses freres a veüz, envers els s'umilie,
                        Et si frere le besent par mult grant seignorie.
150                  Grant joie fet li dux, nel vos celerai mie,
                        De la male voillance qui or est abaissie.
                        Karles le vit venir, hautement li escrie :
                        « Sire, bien veingniez [vos]n Jhesu vos beneïe,
                        « Et avec vos vos filz que de rien ne he mie.
155                  — Sire, ce dist li dux, Dex vos doinst seignorie,
                        « Et si vos doinst enor et pardurable vie. »

                        Seigneurs, écoutez moi ! Et soyez-en bénis !
145                  Ce fut à Pentecôte, cette fête jolie,
                        Aymes duc de Dordone† s'en est réjoui ;
                        À la Cour est venu, avec tous ses amis.
                        Il y a vu ses frères, devant eux s'humilie,
                        Mais eux l'ont embrassé : grande est leur seigneurie,
150                  Le duc en est joyeux, c'est moi qui vous le dis,
                        Pour la méchanceté qui est tombée sur lui.
                        Charles le voit venir, à voix haute s'écrie :
                        « Sire, venez, et de Jésus Êsoyez béni,
                        « Venez avec vos fils, qu'ils soient en paix ici,
155                  - Sire, répond le Duc, de Dieu soyez béni,
                        « Et qu'il vous donne gloire et une longue vie. »