prev

SOMMAIRE

prev

Marc donne sa version.

469.

Or dit li rois a la roïne
Conme le felon nain Frocine
Out anoncié le parlement

469.

Alors le roi dit à la reine
Comment Frocin, engeance naine,
L'entrevue lui a révélé,

472.

Et com el pin plus hautement
Le fist monter por eus voier
A lor asemblement le soir.
« Sire, estïez vos donc el pin ?

472.

Et dans le pin l'a fait monter
Tout en haut pour mieux épier
Leur rendez-vous dans la soirée.
« Sire étiez-vous donc dans ce pin ?

476.

- Oïl, dame, par saint Martin.
Onques n'i ot parole dite
Ge n'oïse, grant ne petite.
Qant j'oï a Tristran retraire

476.

— Oui, ma Dame, par Saint Martin.
Toute parole qui fut dite
Je l'entendis, grande ou petite.
Quand Tristan narrer j'entendis

480.

La batalle que li fis faire,
Pitié en oi, petit falli
Que de l'arbre jus ne chaï.
Et qant je vos oï retraire

480.

Le combat pour moi entrepris,
J'en eus pitié, peu s'en fallut
Que de mon arbre alors j'aie chu !
Et quand je vous ai entendue

484.

Le mal q'en mer li estut traire
De la plaie dont le garistes,
Et les grans biens que li feïstes,
Et qant il vos requist quitance

484.

Dire le mal qu'en mer il eut,
Cette plaie qui par vous guérit,
Par vous cela grand bien lui fit.
Et quand il vous a demandé

488.

De ses gages, si oi pesance
Ne li vosistes aquiter
Ne l'un de vos l'autre abiter,
Pitié m'en prist a l'arbre sus.

488.

Pour lui ses dettes acquitter
Vous dites non — J'en fus troublé,
Vous ne vous êtes rapprochés,
Sur mon arbre, pitié en eus,

492.

Souef m'en ris, si n'en fis plus. 

492.

J'en ai souri, et rien de plus.