prev

SOMMAIRE

prev

Le plan ourdi par Yseut

§ Message d'Yseut à Tristan § Tristan suivra les instructions d'Yseut § Périnis va trouver le roi Arthur

Yseut envoie son valet Perinis informer Tristan, qui se cache chez Orri le forestier, que le moment est venu de revenir. Mais il devra le faire sous le déguisement d'un lépreux, pour éviter d'être reconnu. Perinis transmet le message, et s'en va vers “Carlion”, à la rencontre du Roi Arthur, pour lui demander de venir à la cérémonie solennelle organisée pour Yseut.

3288.

Yseut ne s'est mie atargie :
Par Perinis manda Tristran
Tote la paine et tot l'ahan
Qu'el'a por lui ouan eüe.

3288.

Yseut n'a pas perdu de temps :
Par Perinis, prévient Tristan,
De ses efforts, depuis un an,
De tout ce qu'elle a fait pour lui,

3292.

Or l'en soit la bonté rendue !
Metre la puet, s'il veut, en pes :

3292.

Ce qu'elle en attend aujourd'hui :
Il peut lui apporter la paix !

§ Message d'Yseut à Tristan

§ Message d'Yseut à Tristan

« Di li qu'il set bien un marchès,
Au chief des planches, au Mal Pas :

« Qu'il se souvienne du marais,
Près du Mal Pas, au pont de bois :

3296.

G'i sollé ja un poi mes dras.
Sor la mote, el chief de la planche,
Un poi deça la Lande Blanche,
Soit, revestuz de dras de ladre.

3296.

Je m'y suis tachée une fois.
Et que sur la butte il se rende,
Un peu avant la Blanche Lande,
Qu'il soit comme un lépreux vêtu,

3300.

Un henap port o soi de madre,
Une botele ait dedesoz
O coroie atachie a noz,
A l'autre main tienge un puiot,

3300.

Avec un gobelet tendu,
Une bouteille tenue dessous
Par une courroie à son bout ;
Tienne béquille à l'autre main,

3304.

Si aprenge de tel tripot.
Au terme ert sor la mote assis :
Ja set assez bociez son vis
Port le henap devant son front,

3304.

Et que la ruse sache bien :
Sur la butte, au moment voulu,
Son visage comme battu,
Le gobelet devant son front,

3308.

A ceus qui iluec passeront
Demant l'aumosne simplement.
Il li dorront or et argent :
Gart moi l'argent, tant que le voie

3308.

À ceux qui par là passeront,
Demande aumône simplement :
Lui donneront or et argent.
Qu'il garde pour moi cet argent

3312.

Priveement, en chambre coie. »
Dist Perinis : « Dame, par foi,
Bien li dirai si le secroi. »
Perinis part de la roïne ;

3312.

Que je le voie secrètement. »
Perinis fait : « Je lui dirai
Dame, sur ma foi, ce secret. »
Périnis a quitté la reine,

3316.

El bois, par mié une gaudine,
Entre, tot sos, par le bois vet ;
A l'avesprer vient au recet
Ou Tristran ert, el bel celier.

3316.

Un sentier de forêt le mène,
Il entre seul au fond des bois
Et le soir arrive à l'endroit,
La cave où Tristan est caché.

3320.

Levé estoient du mengier.
Liez fu Tristran de sa venue :
Bien sout, noveles de sa drue
Li aporte li vaslet frans.

3320.

Ils avaient fini de manger.
Tristan est content de le voir,
Et nouvelles d'Yseut avoir,
Par ce garçon tout dévoué.

3324.

Il dui se tienent par les mains,
Sor un sige haut sont monté.
Perinis li a tot conté
Le mesage de la roïne.

3324.

Tous deux la main se sont donné
Sur de hauts sièges sont montés.
Périnis a tout raconté
Et le message de la reine.

§ Tristan suivra les instructions d'Yseut

§ Tristan suivra les instructions d'Yseut

3328.

Tristran vers terre un poi encline
Et jure quant que puet ataindre :
Mar l'ont pensé ; ne puet remaindre.
Il en perdront encor les testes

3328.

Tristan vers la terre s'incline ;
Il jure que leurs calomnies
Par lui seront enfin punies :
Ils y laisseront tous leur tête

3332.

Et a forches pendront, as festes.
« Di la roïne mot a mot :
G'irai au terme, pas n'en dot.
Face soi lie, saine et baude !

3332.

Seront pendus, justice faite.
« Dis bien à la reine, surtout,
Que je serai au rendez-vous.
Qu'elle ait confiance et aille bien !

3336.

Ja n'avrai mais bain d'eve chaude
Tant qu'a m'espee aie venjance
De ceus qui li ont fait pesance :
Il sont traïtre fel prové.

3336.

Jamais je ne prendrai de bain
Que par l'épée, de cette engeance
Je n'aurai pu tirer vengeance :
Ce sont des traîtres, c'est prouvé.

3340.

Di li que tot ai bien trové
A sauver soi du soirement.
Je la verrai assez briment.
Va, si li di que ne s'esmait,

3340.

Dis-lui que j'ai bien tout trouvé
Pour la sauver de son serment.
Je la verrai dans peu de temps.
Va, et dis-lui que ne s'effraie  :

3344.

Ne dot pas que je n'alle au plet,
Atapiné conme tafurs.
Bien me verra li roi Artus
Soier au chief sor le Mal Pas,

3344.

Au procès, déguisé, serai,
En haillons comme un loqueteux.
Arthur me verra de ses yeux,
Installé devant le Mal Pas,

3348.

Mais il ne me connoistra pas.
S'aumosne avrai, se l'en pus traire.
A la roïne puez retraire
Ce que t'ai dit el sozterrin

3348.

Mais ne me reconnaîtra pas :
L'aumône irai lui quémander !
À la reine tu peux raconter
Ce que je t'ai dit sous ces pierres,

3352.

Que fist fere si bel, perrin.
De moi li porte plus saluz
Qu'il n'a sor moi botons menuz.
— Bien li dirai, » dist Perinis.

3352.

La cachette qu'elle fit faire.
Dis-lui : tant de salut lui fais
Que de bourgeons d'arbre de mai.
— Bien lui dirai ! » dit Perinis.

3356.

Lors s'est par les degrez fors mis :

3356.

Et par les escaliers sortit.

§ Périnis va trouver le roi Arthur

§ Périnis va trouver le roi Arthur

« G'en vois au roi Artus, beau sire.
Ce mesage m'i estuet dire :
Qu'il vienge oïr le soirement,

« Je vais au roi Arthur, beau sire,
Et ce message vais lui dire :
Qu'il viennent entendre le serment

3360.

Ensemble o lui chevalier cent,
Qui puis garrant li porteroient,
Se li felon de rien greignoient
A la dame de loiauté.

3360.

Et chevaliers pas moins de cent,
Qui puissent garants se porter
Si félons veulent contester
De ma Dame la loyauté.

3364.

Dont n'est ce bien ? — Or va a Dé. »
Toz les degrez en puie a orne,
El chaceor monte et s'en torne ;
N'avra mais païs a l'esperon,

3364.

Est-ce bien ça ? — Tu peux aller. »
Il remonte vite les marches,
Et son cheval sitôt enfourche :
Il part à grands coups d'éperons,

3368.

Si ert venu a Cuerlion.
Mot out cil poines por servir,
Mot l'en devroit mex avenir.
Tant a enquis du roi novele

3368.

Pour arriver à Carlion.
Il s'est montré fort dévoué
Il en sera récompensé.
Du roi demande des nouvelles

3372.

Que l'en li a dit bone et bele,
Que li rois ert a Isneldone.
Cele voie qui la s'adone
Vet li vaslet Yseut la bele.

3372.

On lui en a donné de belles :
Arthur se trouve à Isneldone.
Il a trouvé, la route est bonne,
Pour Yseut, s'élance au galop.