prev

SOMMAIRE

prev

lundi 17 juin 1940

Morne réveil. Que faire ? On cherche à se ravitailler, pépère trouve du lait, nous avons un peu de pain.
Les gens se renseignent près des chefs allemands qui sont dans le pays. Ils disent que les hostilités sont finies, est-ce vrai ? En tout cas, on peut repartir, mais il ne faut pas gêner les convois.

Nous partirons demain car à quoi bon rester ici ?

img

img
Un vol de chasseurs allemands “Stukas”