prev

SOMMAIRE

prev

mardi 18 juin 1940

Nous partons vers 11h et mangeons à l'entrée d'Entrains ; la route nationale coupe la nôtre à 150 m : convois allemands sans
arrêt. La guerre est-elle vraiment finie ? Quelques soldats français passent : il paraît qu'ils les désarment et c'est tout. Nous prenons des petites routes assez calmes. À Fontenoy “ils” sont installés dans toutes les maisons.

Nous décidons de coucher à Lalande (village un peu à droite de notre route). Nous trouvons une grande ferme : la ferme du château ; les fermiers sont revenus (ils n'ont pas pu passer la Loire) ; nous avons du lait, du beurre, des oeufs.
Nous couchons dans le foin. Janine a fort mal aux dents. Guy est agité.

img

NOTES

Guy est agité : Mon troisième souvenir réel : la peur panique des rats ! J'en « voyais » partout...