prev

SOMMAIRE

prev

II — Mer Rouge

la mer que l'on dit Rouge est bleue
Très bleue, comme l'orange d'Eluard
et le ciel immobile est une vitre bien lavée
Que pas même un oiseau n'oserait traverser

Pierres des murs comme le four du boulanger
Dont le soleil est le foyer
Silence de cité qu'on aurait désertée
Muette sans passé d'un avenir bien incertain