prev

SOMMAIRE

prev

XXVII — Amer poème...

Amer poème au marin cher
Que la marée des jours n'efface
Que n'engloutit l'eau de la passe

Des mots posés comme des pierres
Au bord de la vie qui se vide
Au long des méandres du cœur
Obstacle, parapet, rambarde

Poème lové dans la roche
Ma lanterne de ver-luisant
Pour chercher un Homme - un vrai
Qui de prières n'use pas
Qui se regarde en face et fier

Il en est peu il n'en est pas
Tous vont à genoux ils supplient
Ils ont peur d'être ils font la bête

Ils ne méritaient pas de naître