prev

SOMMAIRE

prev

XXIX — Mer sans amers...

mer sans amers eau douce-amère
rides à peine comme les jours
je nage sur le temps qui coule

esquifs dodelinants des projets et des rêves
quand vers le large vont et virent
sillages jaillissants aux traces qui s'effacent

le ciel et l'eau comme la vie la mort
toujours présents toujours luttant
sur la frontière qui les joint qui les sépare

je nage vers cet horizon cette fiction
que chaque brasse un peu fait reculer
jusqu'au jour où

je toucherai cette asymptote

dimanche 19 juillet 2015