prev

SOMMAIRE

prev

XXXIV — Et si de moi...

Et si de moi devait rester
quelque chose plutôt que rien
ce seraient ces vers - cette essence
ma fibre ma voix ma semence

Plus que les durs travaux des mains
ou du cerveau les éphémères
les grands discours et les colères
les amours les douceurs la chair

ce seraient ces vers - mon destin

comme Arnaut qui amassait l'air
et nageait à contre- courant
j'ai voyagé dans mes images
sans billet mais non sans bagage

je n'ai jamais hurlé au loup
jamais suivi que l'autre voie
quand tout le monde ensemble aboie
je peux m'en retourner tranquille

là où je vais il n'est que moi

décembre 2009