prev

SOMMAIRE

prev

XXXVIII — Brume dans les esprits...

Brume dans les esprits pleins de criailleries
Le navire s'éloigne et la polaire éteinte
La barre est désertée coque désemparée

Vue de loin cette terre est un caillou pensant
Vue de près cette terre n'est qu'un océan
Où surnagent des fous furieux et sanglants

Camper sur une étoile à l'écart de la foule
Et laisser le trou noir d'ou je vins à sa houle
Avant d'y échouer en espar inutile